L’alimentation en révisions et examens

On n’y pense par forcément, mais le diététicien nutritionniste peut être un atout majeur dans de nombreuses situations de la vie, aussi bien majeures, comme une grossesse, la ménopause, une pathologie métabolique… que mineures et ponctuelles, comme un reprise du sport, un arrêt de tabac ou le passage d’un épisode de stress (entretien d’embauche, changement de poste, révisions et exams…)

laptop-3087585_960_720

Suite à mon passage récent sur radioscoop sur le sujet de l’alimentation pendant la préparation des examens et du baccalauréat et l’article associé qui ont été diffusés, j’ai eu de nombreuses demandes d’informations.

Vous trouverez ici le fichier audio du passage en radio sur  » L’alimentation en révisions et examens « :

Vous trouverez ici l’article associé: https://www.radioscoop.com/infos.php?id=170582&z=search

Et voici une retranscription étant donné que certains patients me signalent que le lien ne marche pas toujours…

« Les épreuves du Baccalauréat démarrent dans trois semaines, le 17 juin prochain. L’occasion de donner quelques conseils nutritionnels aux lycéens qui sont en pleine période de révisions.

Ce n’est pas parce que vous êtes en période intensive de révisions qu’il faut faire l’impasse sur votre alimentation. Les semaines qui précèdent les épreuves du Baccalauréat sont souvent synonymes de stress et d’efforts psychologiques pour de nombreux étudiants.

Pendant les révisions, il est primordial de prendre un petit-déjeuner chaque matin sinon, « cela risque d’avoir un effet nocif sur la concentration », analyse Cédric Ben Chemhoun, nutritionniste à Lyon. Le petit déjeuner « idéal », selon lui, doit comporter une boisson chaude, un laitage ou un bout de fromage, et du pain ou des biscottes complètes.

Au menu : féculents et protéines
spaghetti-2931846_960_720

Le nutritionniste à Lyon poursuit : « Il faut bien manger des féculents et des protéines à chaque repas pour avoir un foie et un pancréas qui soient bien équilibrés tout au long de la journée, afin d’éviter les phases de stress liées à l’hypoglycémie ou des baisses d’énergie ».

Sans surprise, les produits sucrés, les barres céréales et les bonbons sont à éviter car « ils créent des baisses de faculté de mémorisation ». Mais Cédric Ben Chemhoun assure donner aux étudiants une astuce surprenante : « Il peut être intéressant de boire de la bière dans la semaine qui précède un examen. Cet alcool contient du sélénium qui a des oligo-éléments très importants pour le fonctionnement du cerveau ». La bière est néanmoins à consommer avec modération.

Les compléments alimentaires déconseillés

Nombreux dans les pharmacies, les compléments alimentaires peuvent attirer certains étudiants pendant les révisions. « Il est difficile d’avoir une réponse globale sur ces produits, mais j’ai tendance à les déconseiller car il y a souvent des sucres rapides. Rien ne vaut un repas construit avec « des vrais aliments » car ça ne prend pas forcément beaucoup plus de temps ».

Au-delà de manger correctement et à heures régulières, il faut également prendre le temps de dormir avec des nuits de 6 heures minimum , en se couchant à 23h au plus tard, pour se réveiller entre 6h et 7h le lendemain matin.

woman-2197947_960_720

Vous pouvez télécharger ici cette ma conférence en version pdf qui permet d’aller plus loin concernant ce sujet de L’alimentation durant les révisions et les examens ici :

 

Le diététicien nutritionniste que je suis ce dois de vous rappeler que cette conférence et les menus qui y figurent, sont configurés pour une personne en bonne santé et de corpulence normale.

Si votre état de santé présente des troubles spécifiques que ce soit au niveau métabolique ou psychologique, une prise en charge sur mesure par un diététicien nutritionniste compétent est nécessaire.